Le guru | Les enseignements | Les pratiques | La communauté | Accueil

La pratique de la dakshina dans le Siddha Yoga

Les traditions culturelles et spirituelles de l’Inde sont vieilles de plusieurs milliers d’années. Une facette de cette sagesse ancienne est le profond respect et la valeur accordés à toutes les branches de la connaissance. Un étudiant qui reçoit une formation sur un sujet, quel qu’il soit — la musique, l’art, la philosophie, les sciences, les mathématiques, ou n’importe quelle activité artisanale ou commerciale — donne toujours quelque chose en retour pour la connaissance que lui communique l’enseignant. C’est le dharma, le devoir, de tout étudiant et cela fait partie du cycle naturel de la transmission et de la réception qui soutient l’univers. Cette offrande porte le nom de dakshina.

Dans le mot dakshina, la syllabe sanskrite da signifie « donner et recevoir ». La syllabe kshi signifie « demeurer ou habiter », et la syllabe na indique « la connaissance ». La dakshina est donc une offrande faite par un étudiant à l’enseignant, grâce à laquelle l’étudiant s’établit fermement dans la connaissance qui a été communiquée.

Ce dharma s’étend naturellement au domaine de la connaissance spirituelle. La Brihadaranyaka Upanishad et la Chandyoga Upanishad, les plus anciennes écritures philosophiques appartenant aux Védas, contiennent des enseignements sur le devoir sacré du disciple de faire des offrandes au maître spirituel, le Sadguru, qui communique la connaissance suprême – la connaissance du Soi. Les écritures décrivent les multiples formes sous lesquelles étaient faites ces offrandes, telles que de l’or, de l’argent, du bétail, des céréales, des vêtements, une parcelle de terre ou d’autres biens matériels. Chaque disciple donnait selon ses moyens. De nombreuses écritures racontent comment, à travers les offrandes de dakshina du disciple au Guru, une alchimie divine se manifestait : le disciple s’établissait de plus en plus fermement dans les enseignements du Guru. Cette pratique de la dakshina s’est perpétuée jusqu’à nos jours.

Sur la voie du Siddha Yoga, un Siddha Yogi accomplit de nombreuses pratiques spirituelles. Chacune d’elles a ses propres bienfaits et son pouvoir libérateur. Une de ces magnifiques pratiques est l’offrande de dakshina. Un Siddha Yogi, ayant reçu l’initiation shaktipat de Shri Guru, offre une dakshina en reconnaissance de la sagesse, des conseils, de la grâce et des bénédictions qu’il reçoit régulièrement de Shri Guru. Les Siddha Yogis reconnaissent qu’en suivant la voie du Siddha Yoga, ils ont la chance d’atteindre les quatre buts de la vie :

- dharma, l’action juste accomplie dans le but le plus élevé
- artha, la prospérité matérielle obtenue par des moyens dharmiques
- kama, la jouissance des plaisirs de la vie
- moksha, l’état de libération, d’union au Divin

En conséquence, les Siddha Yogis offrent la dakshina avec discipline et régularité dans le cadre de leur sadhana.

La dakshina offerte à Shri Guru est reçue par la SYDA Foundation, dont l’objet même est de protéger, préserver et faciliter la diffusion des enseignements du Siddha Yoga. La SYDA Foundation a rendu accessible à tout moment l’offrande de dakshina via le site international de la voie du Siddha Yoga y compris au moyen de la pratique de dakshina mensuelle « Monthly Dakshina Practice ».


Lien sur le site international

© 2016 SYDA Foundation®. Tous droits réservés.
Siddha Yoga est une marque déposée de SYDA Foundation®.




 

Veuillez prendre connaissance des pages Conditions d'utilisation et Protection des données personnelles avant d'utiliser ce site.
© 2016 SYDA Foundation®. Tous droits réservés.

Valid CSS! Valid HTML 4.01!